Le Prêt relais (ou crédit relais) permet d'acheter une maison ou un appartement avant d'avoir vendu son bien actuel. Attention : vous devrez rembourser intégralement le crédit relais, même en cas de non revente. Il convient donc de l'utiliser avec prudence.

Montant et durée du prêt relais

Le crédit relais complète souvent votre apport personnel et/ou d'autres prêts immobiliers et permet de ne pas rater le bien qui vous intéresse.

Sa durée varie de 1 à 2 ans. C'est dans ce délai que vous devez vendre votre bien pour pouvoir rembourser le prêt relais.

Son montant dépend de la situation du bien que vous vendez (valeur, état d'avancement de la vente...) et de celui que vous achetez. Il représente 50 à 70% de la valeur du bien à vendre (déduction faite du capital restant dû si vous avez un crédit en cours sur ce bien) :

⦁ si le compromis de vente est signé, l'avance peut représenter jusqu'à 70% de la valeur du biens
⦁ si vous avez signé un mandat de vente dans une agence immobilière, l'avance sera comprise entre 50 et 60% de l'estimation du bien

A savoir: La banque peut demander plusieurs estimations du bien pour définir le montant du prêt relais

Quel remboursement du crédit relais?

Comme pour tout crédit immobilier, vous devez rembourser le capital emprunté, les intérêts et l'éventuelle assurance emprunteur. Le capital devra être remboursé à la vente de votre bien.

Au moment de la demande de prêt relais, vous choisissez :
⦁ la franchise partielle, vous payez alors les intérêts + primes d'assurance éventuelles chaque mois,
⦁ ou la franchise totale. Dans ce cas, vous paierez les intérêts en une seule fois lorsque vous rembourserez le capital emprunté. Seules les primes d'assurance éventuelles sont réglées mensuellement.

 

La franchise totale est plus onéreuse que la franchise partielle car les intérêts se capitalisent et s'ajoutent au capital emprunté. Plus la vente a lieu tard, plus le montant à rembourser est important. Dans tous les cas, lorsque vous vendez votre bien, vous devez rembourser totalement votre prêt relais.

Quand le produit de la vente est supérieur au montant du crédit relais, il peut servir à rembourser par anticipation une partie du prêt immobilier " classique " que vous avez souscrit.

Et si le bien ne se vend pas ?

La banque peut exiger le remboursement du crédit relais à la date prévue même si votre bien n'est pas vendu. Aucune reconduction de crédit n'est automatique.
Le non remboursement du crédit relais peut entraîner un recouvrement contentieux et une inscription au Fichier des Incidents de remboursement des crédits aux Particuliers (FICP).
Au cas par cas, la banque propose la meilleure solution pour finaliser l'opération :
une prolongation de quelques mois du prêt relais s'il existe une chance de vendre rapidement (en baissant le prix ou en effectuant des travaux),
une transformation du crédit relais en crédit à long terme avec une mise en location éventuelle du logement.